Grain de beauté ou de danger ?

grain de beauté ou grain de danger ? tout ce que vous devez savoir est disponible sur mamiedit

Grain de beauté ou grain de danger ?

Un petit grain de beauté sur le coin de la bouche ou sur le décolleté, c’est adorable. Mais parfois, nous possédons des grains de beauté en relief que nous craignons d’arracher par mégarde. En général, ces grains de beauté ne sont pas dangereux, mais certains peuvent être le signe précurseur d’un cancer de la peau : le mélanome. Il se guérit dans 100% des cas, à condition d’être repéré assez tôt. Un petit tour chez le dermato finira de vous rassurer.

Qu’est-ce qu’un grain de beauté ?

Le grain de beauté ou nævus, en langage médical (nævi au pluriel), est une tache pigmentée qui apparaît sur la peau dans l’enfance. Les grains de beauté peuvent être de taille variable. en passant du noir jusqu`au bleu. Leur surface peut être en relief ou plate et parfois, des poils poussent à travers.

Ils sont développés á partir de mélanocytes (cellules qui déterminent la pigmentation de la peau). Chez l’adulte on retrouve environ une vingtaine de taches pigmentées sur le corps. Leur nombre dépend de L’hérédité, des expositions au soleil, de certains facteurs favorisants comme la grossesse. Le plus souvent, ces taches sont bénignes et le resteront, mais toute modification d’aspect peut faire craindre un mélanome malin.

Qu’il soit ou non malin, le nævus peut être enlevé surtout s`il est de grosse taille. S’il est situé dans des zones de frottement (ceinture, soutien-gorge…) ou si, tout simplement, il vous dérange, ou c’est un grain de beauté qui frotte.

Quand doit-on consulter ?

Déjà, si un grain de beauté change de taille et/ou de couleur (grain de beauté rouge ou noir…) ou si vous êtes inquiète, il faut consulter un dermatologue. Il ne faut aussi jamais gratter ou essayer d’enlever soi-même un nævus. S vous l’accrochez et qu’il est gênant, il vaut mieux le faire enlever.

Apprenez à examiner votre peau en observant régulièrement vos grains de beauté et ceux de vos enfants. Profitez-en aussi lors d’une visite chez le dermatologue pour les lui faire examiner.

Retirer un grain de beauté : comment se passe l’opération

En 5 minutes chrono, au moyen d’un laser. Chez votre dermatologue. Une application préalable de crème anesthésiante rend |’opération totalement indolore. Si le grain de beauté est plus gros et s’il a plus de relief, le dermatologue vous proposera de le retirer à l`aide d’un scalpel, après avoir effectué une anesthésie locale. Vous ne garderez qu’une petite cicatrice et vous repartirez l’esprit tranquille.

Si vous constatez qu’un grain de beauté grandit, change de couleur ou vous démange. allez illico chez le dermatologue. Lui seul pourra vous dire s’il s’agit d’un début de mélanome ou d’une simple irritation.

Qu’est ce qu’un  mélanome ?

 

Le mélanome est un cancer de la peau, C’est l’un des cancers les plus agressifs qui soient, mais le traitement à une phase initiale permet de guérir le patient.

Attention, la crème solaire ne protège pas des mélanomes. Les crèmes protègent seulement des coups de soleil, à condition d’en appliquer une bonne couche, mais elles n’empêchent pas les UVA (ceux qui vous donnent une jolie couleur halée) de pénétrer en profondeur.

Quelles sont les personnes à risques ?

 

Ce sont celles qui :

Ont des antécédents familiaux de mélanome. En effet le mélanome est héréditaire.

→Ont eu beaucoup de coups de soleil dans l’enfance ou l’adolescence. Les coups de soleil reçus dans l’enfance et l’adolescence doublent le risque de survenue ultérieure d’un mélanome.

→Se sont exposées de façon brutale, intense et répétée au soleil. Ces expositions au soleil sont des facteurs tout aussi importants et plus significatifs que l’exposition cumulée au cours d’une vie.

→ Ont le teint de la peau et les yeux clairs. Les yeux clairs ou bleus, les cheveux blonds ou roux, le teint clair, la présence de taches de rousseur, la tendance aux coups de soleil, l’impossibilité de bronzer sont des facteurs de risque de mélanome (multiplié par 2 ou 3 par rapport à une personne au teint mat). Aussi, il est exceptionnel de constater un mélanome malin chez les Noirs.

→Pratiquent de nombreuses séances d’UVA, que ce soit en cabine ou grâce au× lampes à ultra-violets domestiques. Cela multiplie le risque de mélanome par trois en cas de peaux claires. En effet, l’exposition donne de forts taux de rayons UV sur un temps bref, pendant des périodes intermittentes sur une peau non exposée habituellement.

→Pratiquent des activités fréquentes en plein air et donc au soleil.

Le lieu où vous  vivez joue un  rôle important

 

Le plus fort taux d’incidence

du mélanome se trouve dans le Queensland en Australie où il est quatre fois plus élevé qu’aux Usa, lui-même deux fois plus élevé qu’au Canada et trois fois plus élevé qu’au Royaume-Uni.

La latitude détermine la quantité de rayons ultra-violets. L’Importance de la latitude de résidence durant l’enfance détermine le risque d’un mélanome tardif, ce qui a été confirmé à de nombreuses reprises chez les immigrés aux Usa, les Anglais installés en Australie.

D’autres facteurs jouent un rôle non négligeable :

L’altitude, la topographie locale, la couverture nuageuse, le brouillard. La pollution de l’atmosphère et la réduction de la couche d’ozone.

La réduction de la couche d`ozone consécutive à des pollutions diverses pourrait constituer une des explications de l’augmentation constante de l’incidence du mélanome malin.

Que peut-on faire en prévention ?

 

● Evitez les expositions solaires entre 12 et 16 heures

A ces heures, même la meilleure crème solaire laisse passer une quantité d’UV non négligeable. L’exposition solaire doit être progressive.

● N’utilisez pas

Une protection solaire pour augmenter votre temps d’exposition. Renouvelez I ‘application de votre crème toutes les 2 heures et après chaque bain, quel que soit son indice.

●  Protégez les enfants

Des coups de soleil en leur faisant porter un T-shirt, une casquette et des lunettes de soleil.

● Examinez régulièrement

Vos grains de beauté selon la règle de l’ABCDE voir un autre article plus détaillé sur l’examen des grains de beauté.

En conclusion, méfiez-vous du soleil!

Informations supplémentaires sur le grain de beauté et le mélanome

Selon les statistiques, la présence de plus de trois grains de beauté sur  la face externe de l’avant-bras, quadruplerait le risque de mélanome à l’âge adulte !

Un adolescent a déjà consommé 50 à 80% de son capital soleil !

Le soleil est responsable à 90% de nos rides et de nos taches brune !

La dégénérescence d’un grain de beauté en mélanome est rare: 1/700 000 !

I’ABCDE

Cette règle, mise au point par les dermatologues, vous permet de surveiller vos grains de beauté.

Un grain de beauté peut devenir suspect si :

Il devient Asymétrique, aucune asymétrie de forme, de couleur au contour  ne doit être notée dans le grain de beauté.

Ses Bords deviennent irréguliers. Les bords doivent être bien arrondis, jamais encochés ou déchiquetés.

Sa Couleur est moins uniforme, La couleur doit être unie, du brun clair ou brun foncé, jamais noir et jamais de plusieurs couleurs.

Son Diamètre a augmenté. Théoriquement, le diamètre doit faire moins de 6 mm.

Il Evolue par son apparition ou sa modification récente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *