Intoxication alimentaire Restez vigilants aux symptômes

intoxication alimentaire

L’arrivée des beaux jours et de la chaleur annonce souvent l’apparition d’intoxication alimentaire. Dans nos pays, les règles d’hygiène alimentaire ne Sont pas toujours respectées et les aliments peuvent être vite Contaminés. Vomissements, diarrhées, maux de tête, Crampes abdominales, fièvre, sont autant de signes qui doivent vous alerter. Pour éviter les dangers de l’assiette, nous vous donnons des conseils pour manger sans risque !

Vous avez dit intoxication alimentaire ?

L’intoxication alimentaire est une  infection digestive due à la consommation d’aliments contaminés par des bactéries.
Causes : La plupart des aliments renferment des bactéries. Lorsque les aliments ne sont pas conservés de façon appropriée, les bactéries se multiplient et les contaminent.

Presque tous les aliments peuvent causer une intoxication alimentaire.

En effet, s’ils sont préparés, transportés, entreposés ou conservés dans des conditions non adéquates, les Viandes, Volailles, produits laitiers, poissons et produits à base d’œufs crus ou de viande peuvent être la Source de bien des malaises.

Les responsables : température et hygiène

L’été est la Saison de prédilection des intoxications. Les bactéries S’épanouissent lorsque la température ambiante s’élève et que vous êtes moins Vigilants. La plupart des contaminations Surviennent lorsque les aliments sont laissés à des températures Se Situant entre 4 et 60 degrés Celsius, pendant plus de quatre heures. Il faut donc redoubler de vigilance durant la saison chaude en vérifiant plus souvent le thermostat du réfrigérateur et du congélateur, en limitant au minimum l’exposition des produits périssables à la température ambiante et en faisant particulièrement attention aux viandes.

L’hygiène est un facteur déterminant dans la contamination des aliments. Les personnes qui manipulent leur alimentation Sont porteuses De germes, c’est pourquoi elles doivent toujours se laver soigneusement les mains à l’eau chaude et au savon, et éviter de se moucher ou de tousser en présence d’aliments.

Symptôme d’intoxication alimentaire et Les précautions

Voici les principales intoxications alimentaires sévissant
La Salmonellose la plus répandue Cette maladie infectieuse est très répandue en été.

La bactérie alors en cause est la Salmonelle, qui est présente dans le tube digestif des animaux. Elle se développe dans la volaille et le poisson insuffisamment cuits, dans les œufs crus ou peu cuits. Ces aliments sont contaminés par des matières fécales, soit au moment de l’abattage des animaux, soit plus tard, à la Suite de manipulations par des porteurs de germes. Dans le cas des œufs, l’élevage en batterie favorise la propagation des germes.

On la retrouve aussi dans Les aliments cuits laissés Sans réfrigération pendant plusieurs heures. Symptômes : Cette maladie se manifeste dans l’organisme par des nausées, des douleurs abdominales, de la fièvre, des vomissements et de la diarrhée qui débutent de 8 à 72 heures après l’ingestion de l’aliment.

Les précautions :

La Volaille ne doit jamais être décongelée à la température de la pièce. Exposée à la chaleur, cette Viande fragile peut être facilement infectée de microbes. Il faut prendre le temps de la décongeler au réfrigérateur ou dans l’eau froide et de la faire cuire pendant cinq à six minutes jusqu’à ce que l’intérieur de la volaille atteigne au moins 60 degrés et que la chair ne soit plus rosée, C’est la seule façon de se débarrasser de la salmonelle et d’éviter une intoxication alimentaire.

Si vous ne consommez pas le poisson aussitôt après l’achat, congelez-le pendant au moins 24 heures. Cela limitera la prolifération des bactéries. Les poissons frais se conservent dans la partie la plus froide du réfrigérateur. Ils se gardent au maximum deux jours.

Ne jamais consommer un œuf plus de 28 jours après la date de ponte indiquée sur L’emballage. Certains Spécialistes conseillent de ne pas les conserver au réfrigérateur : la condensation sur la coquille permettrait aux germes de la traverser plus facilement. Mais mieux vaut éviter de les laisser à température ambiante en cas de forte chaleur. Attention également aux œufs avec des traces de déjections : si cela fait plus “fermier”, c’est un véritable réservoir à bactéries !

Les œufs doivent toujours être mangés cuits. À demi-cuits, ils représentent un danger pour les personnes vulnérables. Les œufs crus incitent la prolifération de la salmonelle qui se développe également dans les mets contenant des œufs crus (mayonnaise, sauce, crème, mousse).

La maladie du hamburger

La bactérie Escherichia coli est la grande responsable de la “maladie du hamburger”. Elle se trouve dans l’intestin des animaux et des hommes et devient néfaste quand, lors de l’abattage, des selles souillent la viande. elle peut causer l’intoxication alimentaire facilement car, Elle se développe dans les viandes hachées qui ne sont pas assez cuites.

Symptômes :

Cette bactérie est très virulente et provoque des vomissements et une diarrhée grave, parfois sanguinolente, de 5 à 72 heures après l’ingestion. Les symptômes durent parfois quelques jours et l’hospitalisation est Souvent nécessaire. Cette bactérie se trouve aussi dans l’eau potable non traitée au chlore.

Les précautions :

Le steak haché est très vulnérable face aux bactéries de surface car elles peuvent s’introduire facilement sur toute la masse de viande. La viande hachée doit toujours être bien cuite et consommée dans les 24 heures suivant l’achat, sinon il est plus prudent de la congeler immédiatement. La viande hachée ne doit jamais être décongelée à la température ambiante.

La listériose une maladie rare

Il s’agit d’une maladie rare dont certaines formes sont sévères (de 20 à 30% de décès). Le germe “listéria” présent dans le tube digestif des animaux et des humains, est très résistant, il n’est détruit ni par le sel ni par le vinaigre et est capable de se multiplier entre 1 et 45°C (c’est à-dire même au réfrigérateur). Les principaux aliments touchés sont le lait, les poissons, les coquillages et certains fromages. Le risque est plus élevé si l’on consomme des aliments crus car seule la cuisson à une température équivalente à la pasteurisation permet de détruire la bactérie.

Symptômes :

La maladie entraîne de la fièvre, des maux de tête ou des atteintes neurologiques.

Les précautions :

Il faut éviter de consommer les aliments crus.
Il faut impérativement respecter les dates limites de consommation des produits laitiers. Le lait pasteurisé se conserve 7 jours fermé et 48 heures une fois Ouvert. Le lait Stérilisé UHT Se conserve trois mois fermé, et deux jours après ouverture.

Il faut enlever la croûte du fromage avant de le consommer car il peut être contaminé par l’environnement.

Lavez bien les légumes avant de les préparer et cuisez un maximum les Viandes ou les poissons.

L’infection à staphylocoque

Le manque d’hygiène contribue à contaminer les aliments par le staphylocoque, une bactérie Virulente et nuisible, qui se trouve dans le nez, la gorge et sur la peau de plusieurs personnes et qui est aussi transmise par les coupures, blessures, brûlures, égratignures et boutons.

Les aliments les plus sensibles à cette bactérie sont le jambon, la volaille, les produits laitiers et les salades composées.

Symptômes :

Cette bactérie cause des douleurs abdominales, des maux de tête, des nausées, des vomissements et de la diarrhée pouvant entraîner une déshydratation (dangereuse chez les enfants et les personnes âgées). Des frissons, des faiblesses et des vertiges sont également des conséquences possibles de cette maladie. » Les précautions : Le respect des conditions d’hygiène, comme le port de gants appropriés lors de la manipulation d’aliments est indispensable pour toute personne ayant une plaie infectée, un panaris ou des boutons suspects.

Le botulisme une maladie dangereuse

Une autre bactérie dangereuse et toxique mais heureusement moins fréquente, la Clostridium botulinum, Se propage dans les légumes, les Viandes et les poissons fumés, de fabrication industrielle ou conditionnés en conserve maison et mal stérilisés.

Cette bactérie est la cause d’une forme d’intoxication alimentaire rare mais mortelle, le botulisme, qui affecte le système nerveux.

Symptômes :

Les Symptômes de cette maladie apparaissent de un à huit jours après le repas et ils sont très graves : difficultés à avaler, troubles de vision, Suffocation, difficulté d’élocution et paralysie. Les précautions : Il faut impérativement respecter les conditions d’hygiène et de stérilisation avant de préparer un plat visant à être mis en conserve.

La plombémie la maladie de l’eau

Cette maladie, due à la présence de plomb dans les canalisations et l’eau potable, n’est pas rare dans les pays en voie de développement où les mesures d’hygiène générale, et notamment la salubrité de l’eau de boisson, sont insuffisantes. Pénétrant dans l’organisme par voie digestive – aliments et eau – ou par inhalation des poussières contaminées, le plomb aboutit à une intoxication alimentaire dont les conséquences peuvent être nombreuses et insidieuses (dysenterie, choléra…).

Stérilité, avortements spontanés, atteintes du système cérébral, les effets touchent particulièrement les enfants et les femmes enceintes.

Prévention :

Renseignez-Vous sur la composition exacte de l’eau de votre robinet auprès de l’administration de Votre ville.

RECONNAÎTRE UN ALIMENT CONTAMINÉ

Les aliments contaminés ne sont pas toujours détectables par l’odeur ou la couleur. En Cas de doute, il ne faut jamais vérifier la fraîcheur d’un aliment en le goûtant, Car même une infime portion peut être dangereuse, conséquence ? une intoxication alimentaire inattendue. Mieux vaut jeter un aliment suspect, plutôt que de risquer l’intoxication alimentaire.

Lors de l’achat.

– vérifiez les dates d’expiration indiquées sur les emballages ;

– n’achetez pas de Conserves bosselées ou poussiéreuses ;

– n’achetez pas d’aliments dont l’emballage est abîmé ou dont le sceau de Sécurité est brisé ;

– n’achetez pas de produits en vrac s’ils ne sont pas servis par un préposé et avec des ustensiles propres ;

– placez la Volaille et la viande dans des sacs de plastique différents de ceux des aliments qui se mangent crus (exemple : fruits et légumes) ;

– retournez rapidement à la maison ou Apportez une glacière pour entreposer les aliments périssables si vous devez Voyager plus d’une heure.

Au moment de la réfrigération, congélation, décongélation…

– Vérifiez régulièrement la température du réfrigérateur et du Congélateur ;

– Conservez la viande, la Volaille, et les fruits de mer dans la partie la plus froide du réfrigérateur Ou Congelez-les si

Vous prévoyez les manger quelques jours plus tard ;

– déposez les paquets de Viandes réfrigérés dans une assiette afin d’éviter que leur jus ou leur sang ne s’é- Coulent Sur d’autres aliments ;

– décongelez les aliments au réfrigérateur, dans l’eau froide ou au four à micro-ondes et non à la température ambiante ;

– ne recongelez jamais d’aliments déjà décongelés.

Au moment de l’entreposage…

– n’attendez pas le départ de vos invités pour ranger les restes ;

– refroidissez les restes au réfrigérateur et non dans un Coin de la cuisine,

-rangez rapidement les aliments périssables au réfrigérateur ;

– entreposez les Conserves dans un endroit sec et frais et gardez-les un an au maximum.

Lors de la préparation

-lavez vos mains, vos ustensiles, vos planches à dépecer au savon et à l’eau chaude après avoir manipulé de la Volaille Ou de la Viande Crue ; – lavez vos mains à nouveau Si vous Vous mouchez ou Si vous allez aux toilettes ;

– évitez de toucher votre visage ou vos Cheveux ;

– ne prenez pas les aliments avec vos doigts pour les goûter ;

– utilisez une planche à dépecer es plastique plutôt qu’en bois, Car elles se nettoient plus facilement.

Intoxication alimentaire que faire ?

que ce soit un homme une intoxication alimentaire chez femme enceinte ou un enfant voici les bon gestes à adopter et ce que vous devez faire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *