sterilet ou diu (plastique,cuivre) sa pose avantages et inconvénients

sterilet diu dispositif intra uterin avantage inconvenient effet secondaire

Le sterilet DIU (dispositifs-intra-utérin)

sterilet le rappelle également DIU (Dispositif-intra-utérin), Ce sont des petits appareils en plastique de forme diverses. Nombres d’entre les sterilets ressemblent justement à une spirale, d’autres à un trèfle, à un cœur ou à un anneau.

La Petite histoire, rappelons que cette méthode, sous une forme évidemment rudimentaire, fut déjà mise en pratique, il y a des millénaires, par les chameliers arabes, pour éviter que les chamelles ne fussent fécondées, Elle est aussi mentionnée dans des textes d’Aristote, il y a une soixante-dizaine d’années, le médecin allemand Von Graff imagina d’expérimenter le premier sterilet sur les êtres humains.

Il modela une petite spirale de fil d’argent qu‘il introduisit, par le vagin, dans l’utérus d’une femme. Mais cette sorte de spirale fut rapidement abandonnée, tant pour la difficulté de sa mise en place que pour les infections — rare mais assez graves — que les sterilets pouvait engendrer.

L’avènement du plastique et des antibiotiques a successivement modifié les données du problème.
Le DlU. est maintenant confectionné en plastique et parfois avec une partie métallique,(on trouve un sterilet en cuivre) sous des formes diverses, Généralement, il s’achève par une fine terminaison de nylon qui permet à la femme de contrôler elle-même la bonne position du dispositif.

A la différence du diaphragme qui peut être mis en place par la femme elle-même. la spirale notamment le sterilet nécessite la compétence du gynécologue. L’opération qui est simple et rapide, n’exige ni hospitalisation ni anesthésie.

La meilleure période pour l’insertion du sterilet est celle des derniers jours du flux menstruel Le col de l’utérus est alors plus dilaté et la femme a, à ce moment-la, la certitude de ne pas être enceinte. La mise en place du sterilet n’a rien de définitif, Si la femme souhaite donner naissance à un enfant, il lui suffit de demander au gynécologue de retirer le DlU.

L’usage du stérilet (diu) est très répandu dans le monde entier pour des raisons qui se comprennent aisément.

A la différence des autres contraceptifs, elle ne demande ni manœuvre qui pour la femme ou pour le partenaire, pourraient ne pas être esthétiques (comme le diaphragme) ni calculs compliqués (comme la méthode Ogino Knaus) ni efforts de mémoire (comme la pilule). En outre, le DlU- ne gène absolument pas le rapport sexuel, il peut séjourner longtemps dans l’utérus puisqu’il suffit de le changer tous les deux ans voire plus.

Les raisons pour lesquelles ce diu qui est le sterilet empêche un grand pourcentage de grossesses de se produire, ne sont pas encore complètement éclaircies, il est probable que sa présence provoque, dans l’utérus, des réactions faisant obstacle à la nidation ou à la fécondation de l’œuf; ou qu’elle accélère la descente de l‘œuf avant sa maturité et, par conséquent, sa nidation dans la paroi utérine.
En raison de sa grande efficacité, ce contraceptif se place tout de suite après la pilule, dans le domaine de la sécurité. Selon l’indice de Pearl, son taux d’échecs varie de un à trois pour cent. Le stérilet est particulièrement indiqué aux femmes ayant eu au moins une grossesse. L’utérus étant alors plus dilaté supporte mieux un corps étranger. Rappelons que le sterilet n‘apporte la preuve de son efficacité qu’a partir du deuxième mois après sa mise en place.
Dans le cas – plutôt rare — ou la femme devient enceinte malgré le diu, celui-ci ne gène pas le déroulement de la grossesse. il est expulsé avec l’enfant, au moment de l‘accouchement.

ce qu’on constate just après la mise en place de diu, sterilet

Après une période d’adaptation au cours de laquelle on peut constater des règles plus abondantes ou des hémorragies inter-menstruelles pendant les premiers mois, le contraceptif lui-même ne provoque plus, aucun trouble.

des inconvénients du sterilet

Voici toutefois quelques inconvénients qui peuvent parfois se produire de l’usage du stérilet :
L’expulsion de l‘appareil dans, environ, 8% des cas, il est conseillé à la femme de contrôler régulièrement au moins une fois par semaine, la présence de petit fil témoin.
Une infection qui peut donner lieu à des pertes anormales ou à des hémorragies qui seront immédiatement soignées, pour éviter que l’infection ne gagne les trompes.

Une perforation, Elle est assez rare et se produit seulement si le stérilet a été placé tout de suite après un accouchement Dans ce cas, I ‘appareil doit être enlevé par une petite Intervention chirurgicale appelée cœlioscopie.
On peut ajouter à ces inconvénients quelques contre-indications spécifiques que seul le gynécologue peut établir. Une enquête a établi que sur quatre femmes ayant recours au sterilet, trois continuent à l’utiliser sans qu’il leur cause de souci, même jusqu’à la ménopause. Elles prennent toutefois le soin de se soumettre périodiquement à un contrôle.

Références :

https://www.plannedparenthood.org/learn/birth-control/iud

https://www.plannedparenthood.org/learn/birth-control/iud/what-are-the-disadvantages-of-iuds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *