torticolis : causes du mal au cou et traitement pour soulager la douleur

By | juillet 26, 2017

Douleurs au niveau du cou ? C’est peut-être un torticolis Quelles causes ? Quel traitement ? Des conseils pratiques pour soulager votre mal à la nuque et ce que faire.

Le torticolis est un « blocage” très douloureux du cou dû à une mauvaise position de la tête pendant le sommeil, ou bien à l’exposition prolongée à un courant d’air (notamment en voiture si on roule vitres baissées). Il peut aussi être secondaire à un faux mouvement.

Soigner et soulager un torticolis

 

Quels signes et symptomes du torticolis?

La personne qui souffre d’un torticolis a mal au niveau de la colonne cervicale et garde la tête légèrement penchée d’un coté. La contracture musculaire est importante et toute tentative de bouger la tête – surtout de la tourner — déclenche une douleur très Vive. Le cou demeure bloqué.

Que faire et à ne pas faire

Ne forcez surtout pas sur votre cou pour essayer de le « débloquer », vous ne feriez qu’accentuer la douleur et aggraver la situation.
Prenez un antalgique (aspirine ou paracétamol) pour calmer la douleur. Plutôt la soulager, Ne prenez aucun anti-inflammatoire ou myorelaxant de votre propre initiative. Essayez ensuite de dé-contracturer les muscles du cou avec de la chaleur.
Prenez une douche en laissant longuement couler l’eau tiède sur votre cou et vos épaules. Séchez-vous bien et mettez un foulard autour de votre cou en un pull à col roulé pour vous « tenir chaud”.

Vous pouvez également utiliser un sèche-cheveux dont vous orienterez l’air chaud sur la partie arrière du cou si le raidissement est très important vous pouvez essayer aussi de soulager la douleur en immobilisant en douceur votre cou. Pour cela vous confectionnerez facilement un collier cervical de fortune en pliant plusieurs fois dans le sens de la longueur trois ou quatre doubles pages d’un journal quotidien.

Lorsque vous aurez une bande suffisamment épaisse (il faut compter environ quatre à cinq centimètres), entourez-la d’un linge propre et fin ou d’un foulard (pour éviter le contact du papier journal avec la peau), et placez-la comme une collerette en fermant avec du sparadrap. Cela vous permettra de maintenir la tête droite sans faire d’effort en attendant d’aller consulter un médecin.

A surveiller si vous avez un torticolis

un torticolis « banal » doit s’atténuer rapidement puis disparaitre en quelques jours avec des antalgiques, de la chaleur, et en évitant de faire des efforts (ne soulevez rien de lourd) ou des mouvements brusques de la tête Si malgré cela la douleur et le raidissement musculaire ne Cèdent pas, consultez un médecin.

Faites tout particulièrement attention Si la douleur est apparue de façon très soudaine (notamment après un faux mouvement), et/ou si elle est très aiguée et irradie dans un bras, une main. Dans ce cas, il peut alors s’agir de la compression d’une racine nerveuse, voire de la moelle épinière. La, il y a peut-être une hernie discale, au niveau des vertèbres cervicales.
Vous devez voir tout de suite un médecin et avoir le traitement nécessaire.

Prévenir les torticolis

O Evitez de vous exposer aux courants d’air et protégez votre cou avec un petit foulard.
O Evitez toujours les mauvaises positions de la tête, les « tensions », lorsque vous êtes assis.
O Si vous êtes sujet au torticoli utilisez pour dormir un oreiller spécial, disponible en pharmacie.
O attention ! un cou souvent raide et douloureux nécessite une consultation.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *